Le domaine textile et ses effets néfastes

Article pollution textile

 

L’industrie du textile est l'une des plus polluantes au monde.

Une information qui peut faire peur, mais elle est bien réelle. Chez leafong nous voulons changer les choses et pour cela nous nous sommes informés sur l’industrie du textile et sur ses effets néfastes, qu’ils soient environnementaux ou sociaux. 

 

Des techniques d'exploitation qui polluent

 

Certes, l’industrie du textile pollue, mais à quelle échelle ?

Il est difficile de trouver des chiffres justes et fiables parmi toutes les études réalisées sur le sujet. Cependant, grâce au rapport de la fondation d’Ellen MacArthur A new textiles economy : Redesigning fashion’s future, nous pouvons avoir une idée de ce que représente cette pollution. Selon  ce rapport, les émissions totales de gaz à effet de serre de la production textile représentent 1,2 milliard de tonnes par an. Soit une émission supérieure à celle de tous les vols internationaux et du transport maritime réunis.

 

Cette information est la cause de plusieurs faits.

Le premier est le nombre de kilomètres que peuvent parcourir les vêtements avant d’être vendu. Mais il y a aussi la production du coton, la matière naturelle la plus utilisée pour le textile, et la plus polluante.

Le coton est très utilisé car il est peu coûteux et facile à produire. Cependant, sa production requiert une quantité d’eau très grande, finalement polluée par les pesticides utilisés pour favoriser la croissance du cotonnier.

 

Prenons l’exemple de l'impact d’un t-shirt :

Impact écologique t-shirt

 

Un produit extrêmement polluant qui se vend par milliards chaque année. Mais si ce produit se vend si bien, c’est principalement dû à la qualité de la matière produite. Ce manque de qualité entraîne une usure plus rapide des vêtements et donc un achat plus récurrent de t-shirts. On préfère mettre en avant la quantité (et baisser les coûts) à la qualité sans se soucier de l’impact environnemental.

 

Une consommation linéaire : je produis, je consomme, je jette 

 

Tout le monde a besoin de s’habiller, c’est un fait, on ne peut pas sortir sans vêtements. Mais depuis quelques années la consommation de vêtements a doublé. Ceci est le reflet d’un nouveau phénomène appelé « mode jetable » ou encore « fast fashion ».

 

En 2015 voilà ce que représentait le domaine du textile dans le monde :

Parcours des vêtements

 

Cette surconsommation est le résultat d’une incitation à la consommation. Nouvelles collections saisonnières, prix de plus en plus bas, soldes et promotions... On ne peut pas faire abstraction de tout cela car les enseignes mettent tout en place pour nous faire consommer sans réfléchir. Acheter un vêtement est devenu un acte simple et pourtant lourd de conséquences sur l’environnement. 

 

Une nouvelle forme d’esclavagisme

 

Au-delà de son impact majeur sur l'environnement, l'industrie du textile entraîne des conditions de travail alarmantes, en particulier dans les pays asiatiques. Cette industrie profite de la misère sociale présente dans ces pays et aujourd’hui plus de 40 millions de personnes y sont employées (dont 70,1 % d’entre elles sont des femmes selon le Global Slavery Index).

Cet “esclavagisme moderne” se traduit par des heures supplémentaires obligatoires non payées, l'emploi d'enfants, des humiliations, des violences, des privations (alimentation, passeport, logement), etc.

 

Chez leaflong nous nous efforçons de combattre ces effets néfastes

 

Quelle différence entre le coton conventionnel et le coton bio qu’utilise leaflong ?

 

Le coton bio utilisé par notre partenaire, Stanley et Stella, possède la certification GOTS (Certification Global Organic Textile Standard). C’est le système de certification de produits textiles le plus complet et le plus crédible vis-à-vis du consommateur final en termes de production respectueuse des principes du développement durable.

Grâce à cela, le coton utilisé pour confectionner nos vêtements est certifié sans OGM et est cultivé sans pesticides ni fertilisants. De plus, les méthodes utilisées pour le coton sont des méthodes naturelles et respectueuses de l’environnement, comme la rotation culturale, qui permet de créer une biodiversité et de respecter aussi bien le sol que la santé des fermiers qui cultivent le coton. 

Le fait de ne pas utiliser de pesticides, d’insecticides ou d’engrais permet de ne pas transformer l’eau utilisée, dans les cultures, en eau usée/perdue. C’est-à-dire, elle peut être réutilisée, peut retourner dans le sol ou dans d’autres sources d’eau sans causer aucun effet néfaste. 

 

Voilà pourquoi les vêtements leaflong sont plus respectueux de l’environnement ! 

Label GOTS

 

Comment éviter la surconsommation avec leaflong ? 

 

En tant que marque de mode éthique, notre but est de vous proposer des produits qui vous accompagneront dans le temps, car, aujourd’hui, il est important d’allonger la durée de vie de nos vêtements. 

C’est pour cela que notre boutique est constituée de basiques qui se marient avec n’importe lequel de vos vêtements. Du choix de la coupe à celui de la couleur, tout est fait pour que ces basiques vous suivent au fur et à mesure des années. De plus, qu’il s'agisse des t-shirts, des sweats ou bien des sacs, toutes les pièces de la collection sont confectionnées avec des matières résistantes pour vous permettre de conserver vos vêtements aussi longtemps que possible, peu importe les tendances.

sweat-blanc-creme-chine-col-rond-85-coton-biologique-gots

 

Le petit plus ? 

 

Tous nos basiques sont personnalisables grâce aux poches décoratives que nous proposons sur la boutique leaflong. Ce concept permet de marquer directement la poche et non plus ses vêtements. Avec cette personnalisation sur-mesure, vous pouvez avoir votre propre style et le faire évoluer en fonction de vos envies. D’autant plus qu’apporter sa touche personnelle sans transformer ses vêtements permet de les utiliser bien plus longtemps.

t-shirt-femme-bordeaux-manches-courtes-100-coton-biologique-gots

 

Mais ce n’est pas tout. Pour aller plus loin dans nos engagements, nous avons décidé de travailler en collaboration avec REdonner. C’est une entreprise qui a pour but de sensibiliser et pousser à la collecte de vêtements. Cette plateforme permet ainsi aux consommateurs de déposer leurs vêtements dans l’un de leurs 15 000 points de collectes, puis d'être récompensé en points RE et bénéficier de réudctions dans les boutiques écoresponsables partenaires. 

Vous pouvez donc donner une deuxième vie à vos vêtements juste ici : https://www.leaflong.fr/leaflong-x-redonner.html 

 

Collecte de vêtements

 

Quels engagements pour les populations exploitées par l’industrie du textile? 

 

Notre partenaire Stanley et Stella est très actif sur le sujet et est notamment membre de la FearWear Foundation. Cette fondation oeuvre pour améliorer les conditions de travail dans les usines de vêtements, ils travaillent chaque jour pour augmenter les salaires des ouvriers mais aussi pour leur offrir de bonnes conditions de travail. 

 

Être membre de La FWF c’est avoir 8 objectifs basés sur la convention de l’organisation internationale du travail :

  • Le travail est choisi et exercé librement

  • Interdiction du travail des enfants

  • Interdiction de la discrimination au travail 

  • Relation de travail juridiquement déclarée

  • Obligation de payer un salaire permettant aux ouvriers de vivre une vie décente

  • Horaires de travail réglementés et contrôlés

  • Conditions de travail en toute sécurité

  • Liberté d'association et droit de négociation collective

 

Fair wear foundation

 

Techniques d’exploitation polluantes, surconsommation, esclavagisme moderne… Nous pouvons et devons mettre un terme à tout ceci. Alors commençons dès à présent au travers d'achat plus responsable !

 

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,